Et ton absence se fera chair: Un roman érotique émouvant by Siham Bouhlal

Choose a shelf or add to a new one
Recommend

Recommend and receive 50% of the profit on any sale you generate

Et ton absence se fera chair: Un roman érotique émouvant

Plongée dans l'intimité d'un couple.

Le premier roman de Siham Bouhlal nous fait graviter autour des thématiques universelles de l'amour, du deuil et de la nostalgie. L'auteure nous livre ses sentiments, bruts, fruits d'un vécu, d'un amour passionné et d'une blessure à jamais ouverte. Avec l'issue tragique comme point de fuite d'une narration magistrale, celle-ci nous plonge dans l’intimité de sa relation fusionnelle avec Driss Benzekri, homme politique marocain de renom, homme follement aimé avant tout. Elle nous livre bien davantage qu'un chant de tristesse ou qu'un cri de colère contre l'injustice fondamentale de l'existence : son intolérable deuil s’entremêle à la chronique poétique, bouleversante et envoûtante d'un amour qui déplaçait les montagnes.

Un roman érotique d’une grande poésie construit sur l’intensité de l’amour et du deuil.

EXTRAIT

Je ne me sentais guère ton objet, ou possédée par toi, mais nos deux corps enchâssés, comme une pierre précieuse sur la bague, ne formaient qu’une seule et même entité, le féminin et le masculin étaient dissous dans un vertige qui les lançait vers le firmament, comme la lettre se marie au mot, le mot à la calligraphie. De l’or coulait de la feuille, s’insinuait dans notre baiser, dans notre bouche, au fond de notre gorge, dans les vaisseaux haletants de notre cœur, le poème se lovait tantôt dans ton dos tourné vers le haut, tantôt dans mes courbes à moi, lorsque je me retrouvais vers les cieux, il voyageait ensuite au gré de nos caresses, parcourant les dunes onctueuses, se reposant sur les plaines humides, pénétrant les fentes parfumées et tremblantes de désir, il se croisait avec nos doigts, nos jambes entrelacées, ébouriffait nos cheveux confondus, voltigeait avec notre souffle devenu seule et même essence, buvait la rosée qui poussait comme une herbe miraculeuse et tendre.

CE QU’EN PENSE LA PRESSE

– « Par cet écrit poétiquement prenant, Siham Bouhlal déjoue les plans de l’oubli de ce vivant-mort et de ses souvenirs obsessionnels qui la hantent. » – Maroc Diplomatique, Souad Mekkaoui

– « Ce livre est une célébration, un hymne à l'Amour intellectuel et physique. On y croise un homme et une femme dans leur vérité quotidienne, leurs échanges d'idées notamment sur le Maroc berbère d'avant l'Islam, la langue amazigh, les droits de l'homme. » – Jacky Essirard

– « Un livre-hommage, une déclaration d’amour plus que sublime, une écriture douce, poétique, sensuelle et charnelle. Un deuil intolérable où priment les souvenirs de douceur, lumière, sensualité et amour. […] Un hymne à l’amour même après la mort. » – Bettie Rose Books

– « Lire le roman de Siham Bouhlal, c’est accepter l’idée que seule l’écriture peut résister à l’oubli et continuer à livrer son lot de promesses et de secrets. » – Karim Lyamlahy, ActuaLitté

À PROPOS DE L’AUTEUR

Siham Bouhlal est une romancière, poète et médiéviste née à Casablanca dans une famille originaire de Fès et installée en France depuis vingt-sept ans.
Titulaire d’un doctorat en littérature de l’Université Paris-Sorbonne, elle se consacre à la traduction de textes médiévaux. L’art de vivre, le fonctionnement de la société arabo-musulmane classique, la pratique d’un certain islam « ancien » restent ses sujets de prédilection. La question de l’amour courtois, du corps et de l’acte amoureux dans son ensemble demeurent aussi une obsession chez elle.

Publisher: Primento Digital Publishing ISBN: 9791095115021 Pages: 196