La Gamine au débardeur rouge : Un polar noir et surnaturel by Brenda Lee O’Ryan

Choose a shelf or add to a new one
Recommend

Recommend and receive 50% of the profit on any sale you generate

La Gamine au débardeur rouge : Un polar noir et surnaturel

Un cold case de vingt ans ressurgit par le biais d'une gamine qui communique avec les morts...

Dans sa classe de CM2, Marine Thibeau accueille une bien étrange élève. Racines irlandaises, face lunaire et sourire timide, Gwendoline communique avec une jeune fille décédée il y a vingt ans. Voyant que la gamine souffre de ses « pouvoirs », l’enseignante la prend sous son aile, et, surtout, elle la prend au sérieux. Après un début d’histoire délirant et paranormal, il faut prévenir les autorités, car il s’agit de meurtres qui, eux, sont bien réels, même s’ils relèvent d’un cold case. La brigade du gendarme Thomas Moreau, aidée par l’instit, la petite médium et un ornithologue qui aime les vautours, se lance dans une enquête qui va crescendo, avec des victimes éparpillées aux quatre coins de la France. Mais il faut faire vite, très vite, et devancer l’assassin qui s’apprête à descendre le quatrième homme de cette vieille et sale affaire.

Découvrez sans plus attendre ce polar haletant aux frontières du paranormal !

EXTRAIT

Il y avait cependant une exclue parmi les enfants volubiles. Une gamine de sa nouvelle classe de CM2 semblait être toujours
évincée des conversations parfois animées et hilares. De ce fait, la fillette errait lentement et en silence à travers la cour. Ou bien elle s’accoudait sur le mur
d’enceinte du préau et elle contemplait avec envie les écoliers qui se retrouvaient avec joie à chacune des récrés.
À une époque où la plupart de ses camarades s’appelaient Emma, Manon, Lola, Lina ou Chloé, cette élève prénommée Gwendoline se différenciait des autres par son ancien prénom celte. De plus, avec son épaisse toison de cheveux roux bouclés, son surpoids et sa figure de pleine
lune constellée de taches de rousseur, elle se distinguait également par son apparence physique et vestimentaire.
Malheureusement, dans le monde impitoyablement uniformisé des enfants et des adolescents, toutes ces différences l’éloignaient des autres écoliers qui se riaient d’elle.

À PROPOS DE L'AUTEURE

Comme beaucoup d’enfants anglo-saxons, Brenda Lee O'Ryan fut bercée par des histoires de fantômes qui hantent les châteaux écossais, de dames blanches à la lampe qui errent dans les couloirs de maisons de maître londoniennes pour annoncer un décès imminent ou de malicieux
leprechauns, ces lutins des forêts d’Irlande qui cachent les chaussures des humains pendant les nuits sans lune.
Adolescente, elle se tourna de préférence vers les romans policiers des vieilles Anglaises où il est souvent question d’enquêtes menées par des détectives privés très stylés, avec ou sans chapeau melon, plutôt que par des policiers inévitablement balourds et incompétents.
Adulte, il lui est venu à l’idée d’écrire des polars contemporains qui aborderaient à la fois le côté surnaturel qui la faisait frémir, enfant, et l’enquête menée par une toute jeune Miss Marple, moderne, fine, et amoureuse.
Brenda Lee O'Ryan a passé une grande partie de sa vie aux Etats-Unis. Elle a appris le français au Québec et s'est laissée séduire par la France au cours de ses nombreux voyages. Jusqu'au jour où elle a décidé d'y poser ses valises définitivement. Elle vit aujourd'hui dans le Pays catalan, à côté de Perpignan.

Publisher: Primento Digital Publishing ISBN: 9782848866840 Pages: 160