Le zéro et le un: Histoire de la notion d'information au XXe siècle, Vol. 2 by Jérôme Segal

Choose a shelf or add to a new one
Recommend

Recommend and receive 50% of the profit on any sale you generate

Le zéro et le un: Histoire de la notion d'information au XXe siècle, Vol. 2

Etude approfondie de la notion scientifique d'information.

La notion d’information est particulièrement polymorphe, luxuriante même. Ses définitions prolifèrent, son domaine lexical est si vaste que la probabilité que deux spécialistes de l’information (sans plus de précision) évoquant cette notion ne parlent en fait pas de la même chose est très élevée. Nous avons tous une idée vague et courante de que ce terme veut dire, nous utilisons tous ce vocable aux multiples acceptions propres à notre quotidien, tandis que les physiciens et les mathématiciens, entre tentatives de formalisation rigoureuses et multiplications des domaines d’application de l’information, développent sans cesse leur compréhension de ce que certains voient comme une nouvelle catégorie du réel. Les sciences humaines, via notamment les sciences de l’information et de la communication, et la linguistique, ont également contribué à l’inflation conceptuelle et lexicale des usages et significations de ce terme. Quant à la biologie, il est patent qu’elle a incorporé l’information à son socle théorique de manière massive. Cette discipline est sans doute celle où cette notion est des plus discutées, notamment parce que la biologie peut dialoguer avec la physique, l’informatique et les mathématiques via la notion d’information, et parce que le programme génétique, Deus ex machina du fonctionnement cellulaire pendant ces cinquante dernières années, est redevable de fortes critiques issues de théories très stimulantes. Le chapitre 7, véritable essai de 110 pages sur «  l’information et le vivant  : aléas de la métaphore informationnelle  », offre une vision panoramique de cette histoire dense et complexe.

Le livre de Jérôme Segal permet de comprendre les racines historiques et épistémologiques de cette profusion et des confusions qui continuent encore trop souvent à perturber notre perception de la notion scientifique d’information. Il s’interroge également sur l’unité du savoir que certains théoriciens de l’information ont cru fonder sur cette instance du réel qui a véritablement révolutionné le XXe siècle et qui sera sans nul doute un objet scientifique crucial durant le siècle en cours.

A travers ce second volet, replongez-vous dans les racines historiques et épistémologiques de la profusion et des confusions qui sont aujourd'hui caractéristiques de la notion d'information.

EXTRAIT

S’il est un domaine où la notion d’information a connu une multitude d’applications et de réappropriations, c’est sans conteste dans l’étude du vivant. L’ambiguïté essentielle liée au fait que cette notion scientifique est désignée par un mot du langage courant donnera lieu à une impressionnante série de contresens, d’abus, pour ne pas parler parfois de simples impostures. À côté de ces applications relevant souvent plus de l’effet de mode, il ne demeure pas moins que les théories mathématiques et physiques de l’information, qu’il s’agisse des écrits de Shannon ou de Brillouin, ont eu un réel pouvoir heuristique.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jérôme Segal est maître de conférences en histoire à l’université Paris IV (ESPE Paris). Il est également chercheur associé à l’UMR SIRICE (Sorbonne-Identités, relations internationales et civilisations de l’Europe) à Paris ainsi qu'à l'Institut Ludwig Boltzmann d'histoire sociale à Vienne.

Publisher: Primento Digital Publishing ISBN: 9782919694617 Pages: 496