Les Infortunes de la vertu: Conte érotico-philosophique by Donatien Alphone Sade

Choose a shelf or add to a new one
Recommend

Recommend and receive 50% of the profit on any sale you generate

Les Infortunes de la vertu: Conte érotico-philosophique

Un récit érotico-philosophique incontournable, sans cesse réécrit par Sade.

POUR UN PUBLIC AVERTI. Dans ce conte dichotomique sur le bien et le mal, Justine s'évertue à suivre le droit chemin mais, rencontrant malheur sur malheur, elle est résolue à se comporter en libertine. Entre les scènes d'orgies du récit s'enchâssent des dissertations philosophiques et professions d'athéisme, des interrogations sur la religion, la morale, la justice et la vertu. Les Infortunes de la vertu (1787), est la première version écrite des trois Justine et n'a jamais été publié du vivant de Sade. Inconnu jusqu'en 1909, le manuscrit est mis à jour par Guillaume Apollinaire et publié pour la première fois en 1930. Les précautions de l'auteur dans cet ouvrage moins brutal que les versions suivantes peuvent être considérées comme une initiation dans son univers sadien, dont il se réserve plus tard la cruauté brute.

La plus « vertueuse » des trois versions qui mettent en scène la plus fameuse, avec Emma Bovary, des héroïnes de nos lettres françaises.

EXTRAIT

Le triomphe de la philosophie serait de jeter du jour sur l’obscurité des voies dont la providence se sert pour parvenir aux fins qu’elle se propose sur l’homme, et de tracer d’après cela quelque plan de conduite qui pût faire connaître à ce malheureux individu bipède, perpétuellement ballotté par les caprices de cet être qui, dit-on, le dirige aussi despotiquement, la manière dont il faut qu’il interprète les décrets de cette providence sur lui, la route qu’il faut qu’il tienne pour prévenir les caprices bizarres de cette fatalité à laquelle on donne vingt noms différents, sans être encore parvenu à la définir.

Car si, partant de nos conventions sociales et ne s’écartant jamais du respect qu’on nous inculqua pour elles dans l’éducation, il vient malheureusement à arriver que par la perversité des autres, nous n’ayons pourtant jamais rencontré que des épines, lorsque les méchants ne cueillaient que des roses, des gens privés d’un fonds de vertu assez constaté pour se mettre au dessus des réflexions fournies par ces tristes circonstances, ne calculeront-ils pas qu’alors il vaut mieux s’abandonner au torrent que d’y résister, ne diront-ils pas que la vertu telle belle qu’elle soit, quand malheureusement elle devient trop faible pour lutter contre le vice, devient le plus mauvais parti qu’on puisse prendre et que dans un siècle entièrement corrompu le plus sûr est de faire comme les autres ?

À PROPOS DE L'AUTEUR

Donatien Alphonse François de Sade, alias le Marquis de Sade (1740-1814) est un homme de lettres, romancier et philosophe français. La quasi totalité de son œuvre exprime un athéisme anticlérical et est teintée d'érotisme – souvent lié à la violence et à la cruauté –, ce qui lui a valu de connaître des mises à l'index et la censure. Sur les 72 ans qu'a duré sa vie, le Marquis de Sade en a passé 27 derrière les barreaux. Occultée et clandestine pendant tout le XIXe siècle, son œuvre littéraire est réhabilitée au milieu du XXe siècle part Jean-Jacques Pauvert. Sa reconnaissance unanime de l'écrivain est représentée par son entrée dans la Bibliothéque de la Pléiade en 1990.

À PROPOS DE LA COLLECTION

Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces œuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

Publisher: Primento Digital ISBN: 9782512008637 Pages: 188