Moundjou: Roman by Isabelle Cervellin Chevalier

Choose a shelf or add to a new one
Recommend

Recommend and receive 50% of the profit on any sale you generate

Moundjou: Roman

Une kyrielle de femmes qui tentent, malgré leur situation, de s'épanouir et de réaliser leur destin.

Dans un tableau vaste et coloré surgit une réalité spécifique de l’Afrique centrale. Euphrasie est fliquette, Thérèse Kiné, Pulchéry athlète, Su-Line se bat pour son ONG, Viota avec ses histoires d’amour, la sœur Marie-Mado recueille les âmes perdues et Peggy ne rêve que de partir avec son Moundjou !

Tous les coups sont permis pour tenter d’échapper à la fatalité. Et tandis que ces femmes survivent, vivent et rêvent d’avenir, nos certitudes d’occidentaux sont mises à mal.

En filigrane de cette mosaïque sociale se dessinent les problèmes de corruption, de violence, de l’accès à l’éducation, des croyances et des affrontements politique pour l’or et le diamant maudit.

Ce roman essaye de décrire, derrière les idées reçues, des êtres attachants et un continent impitoyable qui sont, en fait, les véritables héros de cette aventure.

EXTRAIT

Thérèse est chef de ce service de kiné depuis quinze ans, et elle en a vu passer tellement que plus rien ne l'étonne. Chaque être est entre les mains du Seigneur. Dieu est là, et c'est lui qui montre le chemin, il suffit de s'ouvrir à lui pour recevoir son message.
C'est ce que lui ont appris ses parents, et ce qu'elle apprend maintenant aux siens, unis dans la prière, unis dans la peine comme dans la joie, jour après jour. Quand elle est née, cela faisait à peine cinq ans que les hommes politiques avaient signé l'Indépendance du pays. Grâce à Dieu, les rouages de l'Etat avaient encore fonctionné correctement le temps qu'elle fasse ses études. Quand elle était au lycée, il y avait encore autant d'élèves blancs que d'élèves noirs dans les classes et les professeurs étaient encore des Français pour la plupart. Il y avait une école d'infirmière et une école de sages-femmes dans la capitale et elle avait eu le choix de son orientation comme tous les autres bons élèves. Une fois ses études de sage-femme terminées, elle avait intégré le service public et avait immédiatement pris son poste à l'hôpital pédiatrique. Avec son premier salaire, elle avait acheté une petite maison à son père, ça c'était une chose qui lui tenait à cœur : remercier ses parents, leur offrir quelque chose de solide, un bien qui se transmette. D'autres auraient dilapidé leur première solde, elle voulait investir, construire, avancer, fidèle à l'éducation qu'elle avait reçue des anciens, fidèle aux valeurs de son ethnie, l’ethnie Yakoma. Dieu ne l'avait jamais abandonnée.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Isabelle Cervellin-Chevalier est Docteur en Etudes Grecques et traductrice littéraire. Elle vit à Athènes après avoir passé six ans en République Centrafricaine puis huit en Arabie saoudite. Primée à Chypre en 2002, son premier roman paraît en 2009, Moundjou, dans lequel elle donne la parole à des femmes qui dessinent les contours d’un quotidien africain.
Avec La danse des sept voiles, elle nous entraîne dans le sillage d’Hourïa, une jeune Saoudienne, tiraillée entre sa culture et sa religion et celles qu’elle a découvertes en France et qui lui ont donné le goût de la liberté.

Publisher: Primento Digital Publishing ISBN: 9782377891252 Pages: 350