Nos souvenirs flottent dans une mare poisseuse: Un roman de la nostalgie by Michael Uras

Choose a shelf or add to a new one
Recommend

Recommend and receive 50% of the profit on any sale you generate

Nos souvenirs flottent dans une mare poisseuse: Un roman de la nostalgie

Un roman sur le souvenir.

Michaël Uras nous livre un roman sous forme de chroniques. De son enfance rythmée entre la Sardaigne, lumineuse (quand les parents, immigrés sardes, ont suffisamment d’argent pour y partir en vacances), et le quotidien gris du Nord de la France. On suit l’enfant qui découvre le monde, puis l’enfant dans son enveloppe d’homme qui tente d’y trouver une place. Avec toujours en tête l’idée d’approcher la fragile conception de bonheur. Michaël Uras aborde également le thème de la figure paternelle, d’autant plus forte de par ses origines, et touche par la même occasion à celui de l’émancipation.
À la question qu’il pose à la fin du livre : « La possibilité de n’être pas son père existe-t-elle vraiment pour un fils ? », peut-être est-il sage de répondre par cette supposition : l’accès au bonheur ne serait-il pas favorisé par l’effacement des repères inculqués tout au long de l’enfance, et par la valorisation plus importante de nos rêves d’enfants ?

Un humour cachant une grande mélancolie.

EXTRAIT

J’ai malheureusement hérité de cette peur du retard, elle m’obsède quand bien même je ne pars pas en vacances. Peur quotidienne qui me fait penser qu’au soir de ma mort, j’aurai passé une bonne partie de mon existence à attendre qu’une porte s’ouvre, qu’un train entre en gare, qu’un avion se pose, que ma femme raccroche enfin le téléphone afin que nous puissions aller au cinéma. Il sera trop tard et je regretterai les cris de maman et le manque de place à l’arrière de la voiture familiale. J’espère seulement qu’à mon arrivée, il fera beau, chaud et que papa aura retrouvé la parole. Alors nous irons marcher au vent, il mettra sa main sur ma nuque et m’expliquera le sens des histoires de ce comique sarde dont nous écoutions la cassette en boucle sur le chemin du soleil.

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

- « Le lecteur s’amuse beaucoup. Vraiment énormément en découvrant les aventures, pourtant bien ordinaires, de Jacques. […] Dans son roman — le deuxième publié — le père de Jacques, lui aussi, a l’âme déchirée entre l’Hexagone et sa Sardaigne natale. Thème de la filiation donc mais aussi de l’exil, réel ou intérieur. « C’est ce que j’essaie de montrer : la solitude de l’être humain. Finalement, mes personnages sont déclassés de toutes parts. Ils n’ont pas leur place. Ils rient parce qu’ils sont perdus dans l’existence ; c’est l’ironie du désespoir ». Voilà qui fait, en tout cas, amené avec légèreté, un excellent livre. » (Sophie Dougnac, L’Est républicain, 19 mai 2014)

- « Un deuxième roman pour l’auteur jurassien Michaël Uras. » (Isabelle Manzoni, Le Progrès, 9 mai 2014)

A PROPOS DE L’AUTEUR

Michaël Uras est né en 1977. Son père a fui la Sardaigne et sa misère pour s’installer en France. Il est très influencé par ses origines méditerranéennes. Il a grandi en Saône-et-Loire avant de suivre ses parents en Franche-Comté. Il a débuté des études de Lettres modernes à Besançon, et les a terminées à la Sorbonne…

Publisher: Primento Digital Publishing ISBN: 9782366260595 Pages: 224