Roxane: Ce livre (mal)traite des enfants… et vous ? by Pascal M.

Choose a shelf or add to a new one
Recommend

Recommend and receive 50% of the profit on any sale you generate

Roxane: Ce livre (mal)traite des enfants… et vous ?

Un livre surprenant : essai sur l’économie, la politique et la sociologie, parcours du militant et thriller psychologique à la fois ?

Le livre que vous avez entre les mains est un OLNI : un Objet Littéraire Non identifié.
Est-ce un essai sur l’économie, la politique et la sociologie, un parcours du militant, un thriller psychologique ? A moins qu’il ne s’agisse finalement d’un scénario de film. Car dans ce récit, où la classe ne se transforme pas tout à fait en Cercle des poètes disparus, où le coupable est aussi évident à trouver que dans Usual suspects, et où la confrontation finale entre les deux principaux personnages n’a rien à voir avec Will Hunting, on va tout de même trouver quelques clichés pour cinéphiles.
Pascal est un professeur de banlieue, passionné en général. Il est amateur - parfois animateur - de débats sur de nombreux sujets. Il n’a plus beaucoup d’illusions vis-à-vis de ce monde, et de son humanité évanescente. Il s’inscrit peu dans les idées communément admises, il fait même souvent de la « résistance ». Et il a un signe très particulier : il a conservé une porte entrouverte sur l’enfance... Mais que se passe-t-il lorsque cette porte est enfoncée, fracturée, voire violée ?

Plongez dans ce roman et découvrez l'histoire de Pascal, un professeur de banlieue passionné qui a conservé une porte entrouverte sur l'enfance.

EXTRAIT

Je suis un instituteur de banlieue en devenir : l’instituteur, pas la banlieue.
J’ai toujours aimé les gosses, en l’occurrence ceux des autres puisque je n’en ai pas eu moi-même. De toute façon, ils n’auraient pas été « à moi » car j’ai horreur de cette expression de propriétaire d’enfants.
C’est fou le nombre de parents qui s’imaginent que leur gosse leur appartient ; ce qui leur donne la dangereuse illusion qu’ils ont tous les droits sur eux, comme par exemple de leur demander de réussir demain ce qu’ils ont eux-mêmes raté hier.
Mon parcours pour arriver à ce poste a été pour le moins chaotique. Je suis informaticien de formation et j’ai compris assez vite que je préférais parler aux êtres humains qu’aux machines : je vous fais la version courte. J’ai donc dû sortir des ornières d’un chemin tout tracé pour suivre une voie qui me plaisait vraiment.
La vie est mal foutue. On demande à des gamins de décider de tout leur avenir en quelques années voire quelques mois, alors qu’ils sont encore persuadés que l’avenir c’est la minute ou l’heure qui va suivre. Quand on pense qu’à trente ans, bon nombre « d’adultes » n’ont toujours pas réellement trouvé leur vocation, à défaut d’essayer de se convaincre de l’intérêt du métier qu’ils exercent trop souvent « par hasard ».
Quand on m’a demandé ce que je voulais faire, la première fois que je suis entré dans un centre d’orientation avec ma mère, j’avais envie de répondre : draguer les filles, jouer au flipper, lire des bandes dessinées. Alors c’est ma mère qui a répondu à ma place, j’allais devenir ingénieur.
Ingénieur en quoi ? Bah peu importe, je ne savais même pas ce que cela voulait dire, mais je savais maintenant que j’allais devenir ingénieur, ça sonne bien, non ?

Publisher: Primento Digital Publishing ISBN: 9791023610055 Pages: 338